Yémen : le PAM réussit à fournir une aide alimentaire à la population d'un quartier difficile d'accès à Taëz

Écouter /

Le PAM fournit des bons alimentaires à 55.000 habitants du quartier d'Al Qahira, à Taëz, au Yémen. Photo PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a réussi ce mois-ci à atteindre 55.000 personnes dans le quartier difficile d’accès d’Al Qahira, à Taëz, au Yémen, et à leur fournir une aide alimentaire grâce à des bons utilisant le réseau d’un fournisseur local.

Le PAM a lancé cette façon novatrice de fournir une aide alimentaire plus tôt cette année dans la ville de Sana’a. Il l’a depuis étendu à d’autres régions du Yémen, y compris Aden et Taëz, lui permettant d’atteindre plus de 600.000 personnes contre seulement 120.000 en février, a précisé l’agence onusienne dans un communiqué de presse publié dimanche.

« Etendre notre assistance à travers un fournisseur local à Al Qahira est une avancée majeure qui nous permet d’atteindre chaque personne qui a besoin de notre aide », a déclaré la Directrice du PAM au Yémen, Purnima Kashyap. « Les partenaires humanitaires ont lutté pendant des mois pour fournir une assistance aux personnes touchées par le conflit à l’intérieur de la ville de Taïz. En dépit des efforts conjoints et de longues négociations, atteindre ces zones au cours des mois précédents a été incertain et difficile à garantir ».

Le projet permet au PAM de fournir des denrées alimentaires aux familles par le biais d’un fournisseur local en échange de bons.

Chaque bon donne droit à du blé, des légumineuses, de l’huile végétale, du sel et du sucre, ainsi qu’à un mélange soja-blé riche en protéines. Cette aide permet de couvrir les besoins d’une famille de six personnes pendant un mois.

Le PAM prévoit de distribuer ces bons dans le district d’Al Mudhaffar dans le gouvernorat de Taëz.

« L’élargissement du programme aux zones difficiles à atteindre à travers le Yémen est un moyen efficace de résoudre les problèmes d’accès et d’accélérer la livraison de l’aide alimentaire », a ajouté Mme Kashyap.

Une étude récente a révélé que plus en plus de Yéménites ont faim, avec 7 millions de personnes en situation de d”insécurité alimentaire grave. Le PAM fournit une aide alimentaire à 6 millions de personnes tous les deux mois, alternant l’assistance entre les familles les plus nécessiteuses en raison de ressources limitées.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...