Syrie : Préoccupations sur le sort des 100 000 enfants qui se trouveraient dans l'est d'Alep

Écouter /

Un enfant, déplacé par les combats dans l’est d’Alep,a trouvé refuge dans l’ouest de la ville (août 2016) Photo: © UNICEF/UN027725/Al-Issa

La Commission d’enquête internationale indépendante sur la République arabe syrienne est gravement préoccupée par la sécurité des civils à Alep, notamment par le sort des 100 000 enfants qui vivraient dans l'est de la ville, où l'on a atteint de nouveaux niveaux de violence au cours des dernières semaines.

Dans une déclaration publiée, mardi, la Commission signale que « cette guerre asymétrique » s'intensifie contre les quartiers tenus par les groupes armés et leurs principales voies d'acheminement, à savoir actuellement la route du Castello et la voie d'accès au quartier de Ramouseh.

La Commission exhorte les belligérants à respecter le droit international. Elle souligne toutefois que les attaques de la ville d’Alep, même si elles sont conformes au droit de la guerre, ne feront que décimer davantage la population civile.

Alors que les attaques se poursuivent dans toute la Syrie, la Commission exhorte les États ayant une influence, en particulier les parties favorables au conflit, à faire pression pour un retour aux négociations politiques. Tant que cela ne sera pas accompli, les femmes, les hommes et les enfants syriens continueront de payer sous nos yeux le plus lourd tribut.

(Extrait sonore : Alessandra Vellucci, Directrice du Service d'information des Nations Unies à Genève)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...