Syrie : nouvel appel pour une trêve de 48h à Alep où on risque « une catastrophe humanitaire sans précédent »

Écouter /

Stephen O’Brien, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonateur des secours d’urgence, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Alors que de nouvelles bombes pleuvent tous les jours sur Alep, en Syrie, et que la population vit dans la peur constante de se retrouver assiégée, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires a averti du risque de voir à Alep une catastrophe humanitaire sans précédent au cours des cinq années de carnage du conflit syrien.

Intervenant devant le Conseil de sécurité, Stephen O´Brien a insisté sur la nécessité qu'une trêve de 48 heures dans les combats soit approuvée et mise en œuvre par toutes les parties afin d'assurer un accès sûr et durable de l'aide humanitaire à tous les quartiers d'Alep.

Il a aussi fait savoir que l'ONU avait pré-positionné de l'aide pour pouvoir l'acheminer aux habitants de l'est de la ville dès qu'un cessez-le-feu aura été concrétisé.

« Lorsque les attaques contre les hôpitaux deviennent la nouvelle norme, lorsque le siège médiéval de villes et de quartiers entiers deviennent une réalité persistante pour des centaines de millier de personnes, ce Conseil ne peut pas détourner le regard », a-t-il lancé.

Stephen O´Brien a aussi exhorté les États Membres exerçant une influence sur les parties, tous les membres du Conseil, tous les membres du Groupe international de soutien pour la Syrie, et notamment les co-présidents du GISS, les États-Unis et la Russie, à conclure rapidement un accord sur les garanties de sécurité et les modes opérationnels d'un cessez-le-feu à Alep et ailleurs.

Le Coordonnateur des secours d'urgence s'est par ailleurs alarmé du fait qu'en dépit des progrès enregistrés au mois de juillet pour acheminer l'aide à l'ensemble du pays, au mois d'août, l'ONU s'était vu nier l'accès à près 50% des bénéficiaires et pas un seul convoi inter agence n'avait pu se déplacer.

(Extrait sonore : Stephen O´Brien, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...