Syrie: le HCR gravement préoccupé par la situation à Alep et à Idlib

Écouter /

Crédit photo : UNICEF

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est gravement préoccupé par la situation dans la ville d’Alep et par les attaques contre les camps de personnes déplacées à Idlib.

''La résurgence des combats a aggravé la crise humanitaire sur place. De nombreux civils ont été tués et de nombreuses personnes ont encore été déplacées. Il y a également des risques de pénuries de nourriture, de médicaments mais aussi des articles de premières nécessité'' a souligné Céline Schmitt porte-parole du HCR en France »

Le HCR exhorte toutes les parties au conflit à assurer, d’abord et avant tout, la sécurité et la dignité des civils, y compris des nombreuses familles et des groupes vulnérables pris au piège dans la ville d’Alep, qui font face à des bombardements, à de la violence et à des déplacements constants.

Le HCR est aussi gravement préoccupé par la recrudescence des attaques dans des sites de personnes déplacées notamment dans le gouvernorat d’Idlib au cours des dix derniers jours, mais aussi contre d’autres camps de déplacés et des civils ailleurs dans le pays. Celle-ci a entraîné des pertes de civils et de nouveaux déplacements. Ces attaques illustrent un mépris choquant pour la vie civile.

Le HCR réitère son appel pour assurer la protection des civils sur la base du droit international humanitaire, du droit international des réfugiés et des droits de l’homme. Le HCR plaide pour une solution durable à ce conflit.

(Interview : Céline Schmitt, porte-parole du HCR en France; propos recueillis par Florence Westergard)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...