Somalie: le Conseil de sécurité déplore le retard dans la mise en œuvre du calendrier électoral

Écouter /

Une rue de Mogadiscio, la capitale somalienne. Photo : UA-ONU/Stuart Price

Le Conseil de sécurité a déploré vendredi le retard dans la mise en œuvre du calendrier électoral initialement fixé en Somalie.

Dans une déclaration de sa Présidence, le Conseil note la décision consensuelle du Forum national des dirigeants somaliens de proroger le calendrier des élections législatives jusqu’au 25 octobre 2016 et celui de l’élection présidentielle jusqu’au 30 octobre 2016 afin que les modalités techniques puissent être appliquées dans le cadre d’un processus ouvert à tous.

Les Quinze ont appelé l’ensemble des parties prenantes somaliennes à œuvrer de manière constructive à l’application du calendrier révisé sans plus tarder, soulignant l'importance de maintenir l’élan vers un système de gouvernance démocratique dans le cadre d’un processus électoral inclusif, transparent et crédible en 2016, appelé à servir de tremplin à la tenue d’élections au suffrage universel en 2020.

Pour les Quinze, le processus électoral actuel représente une occasion historique de doter le peuple somalien d’un système de gouvernance plus représentatif.

Ils ont notamment salué la décision du Forum national des dirigeants portant sur la représentation des clans minoritaires et de la population de Banadir ainsi que l’annonce de dispositions invitant à honorer l’engagement de réserver 30% des sièges des deux chambres parlementaires aux femmes.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...