Santé: deux nouveaux cas de polio au Nigéria

Écouter /

Un bébé reçoit des gouttes pour le protéger de la polio au nord-est du Nigéria © UNICEF/UNI182033/Rich

Après plus de deux ans sans virus de la polio au Nigéria, le gouvernement a annoncé hier jeudi que deux enfants ont été paralysés par la maladie dans l’Etat de Borno, au nord du pays, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces deux nouveaux cas de polio ont été enregistrés au Nigeria, pour la première fois depuis 2014. Il s’agit de deux enfants, que le virus a paralysés, dans le nord-est du Nigeria, une région ravagée par la guérilla islamiste de Boko Haram, a précisé l’OMS dans un communiqué. Le séquençage génétique des virus suggère que les nouveaux cas sont étroitement liés à une souche du poliovirus sauvage détectée pour la dernière fois dans l’Etat de Borno en 2011. « Nous sommes convaincus que grâce à une réponse rapide et à une forte collaboration avec le gouvernement nigérian, nous pourrons bientôt débarrasser le pays de la poliomyélite une fois pour toutes », a toutefois déclaré le Dr Michel Zaffran, Directeur chargé de l’éradication de la polio au siège de l’OMS.

En 2012, le Nigéria représentait plus de la moitié de tous les cas de polio dans le monde, mais le pays a fait des progrès significatifs, récemment marquant deux ans sans nouveau cas le 24 juillet 2016. En septembre 2015, l’OMS avait d’ailleurs été retiré le Nigeria de la liste des pays où la poliomyélite est considérée comme endémique. Des progrès qui ont été le résultat d’un effort concerté de tous les niveaux du gouvernement, de la société civile, des chefs religieux et de dizaines de milliers de travailleurs de la santé, selon l’OMS. Le pays le plus peuplé d’Afrique espérait donc être certifié exempt de polio en 2017.

Mais selon l’OMS, ces deux nouveaux cas au Nigéria soulignent en particulier la nécessité de donner la priorité à la vaccination des enfants dans les zones difficiles à atteindre, comme la région du Bassin du Lac Tchad, qui couvre plusieurs pays et est souvent affectée par des conflits et des mouvements de population. À l’échelle mondiale, le monde est très près d’atteindre l’objectif d’éradication de la polio. Seuls 21 cas de polio ont été signalés à ce jour en 2016, contre 34 cas à la même période l’an dernier. Seuls deux autres pays enregistrent des cas de polio : le Pakistan et l’Afghanistan.

Il faut juste rappeler que la poliomyélite, causée par un virus qui prolifère dans des conditions sanitaires précaires, détruit le système nerveux, pouvant entraîner la paralysie et la mort. Il n’existe pas de traitement curatif. Seul le vaccin permet d’éviter la maladie.

La situation humanitaire dans l’Etat de Borno est très alarmante. Selon l’UNICEF, 50.000 enfants risquent d’y mourir de faim.

(Interview : Dr Michel Zaffran, Directeur chargé de l’éradication de la polio à l’OMS à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...