Pakistan : l'ONU condamne un attentat sanglant contre un hôpital à Quetta

Écouter /

Scène de rue à Quetta, dans la province du Balouchistan, au Pakistan. Photo UNICEF/Asad Zaidi

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi un attentat à bombe à l’hôpital civil de Quetta, dans la province du Baloutchistan, au Pakistan.

« Le fait d’avoir ciblé des personnes en deuil dans un hôpital civil rend l’attaque particulièrement épouvantable », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement à faire tout son possible pour assurer la sécurité de la population et à traduire en justice les auteurs de l’attaque d’aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux victimes et à leurs familles, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a exprimé sa solidarité avec le peuple et le gouvernement du Pakistan.

Selon la presse, l’attentat a fait au moins 70 morts et de nombreux blessés. Des talibans ont revendiqué cet attentat.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...