OIT: le chômage mondial des jeunes repart à la hausse

Écouter /

Des chercheurs d’emploi au Brésil. Photo: ILO

L'organisation internationale du travail (OIT) estime que le taux mondial du chômage des jeunes devrait atteindre 13,1 % en 2016 et se stabiliser à ce niveau en 2017, contre 12, 9% en 2015.

C'est ce que montre le nouveau rapport de l'OIT ''emploi et questions sociales dans le monde 2016 : tendances pour les jeunes''. Le nombre global de jeunes chômeurs devrait ainsi augmenter d'un demi-million cette année pour atteindre 71 millions – la première hausse de ce genre en trois ans.

Plus inquiétants encore. La proportion et le nombre de jeunes, souvent dans le pays émergents et en développement, qui vent dans une pauvreté extrême ou modérée tout en ayant un emploi : 156 millions ou 37,7 % des jeunes travailleurs sont pauvres ou extrêmement pauvre contre 26 % des travailleurs adultes.

Cette augmentation d’un demi-million s’explique par un ralentissement de la croissance dans les pays émergents, surtout en Amérique latine. Par contre le taux de chômage chez les jeunes dans les pays développés va continuer à diminuer mais d’une façon plus lente.

L'OIT met en garde que cette augmentation alarmante pourrait  rendre difficile d'atteindre l'objectif global d'éradication de la pauvreté d'ici 20130.

De plus cette étude révèle de fortes disparités entre jeunes femmes et jeunes hommes sur le marché du travail. En 2016 le taux d'activité des jeunes hommes s'élevait à 53, 9% contre 37,3 % pour les jeunes femmes, ce qui représente un écart de 16,6 points de pourcentage. Le problème est particulièrement aigu en Asie du Sud dans les États arabes et en Afrique du Nord. L’OIT appelle ses États membres et ses partenaires sociaux à s'attaquer de toute urgence à ce problème.

(Interview: Steven Tobin, Économiste principal à l’OIT; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...