Moyen-Orient : absence de perspectives de reprises des négociations

Écouter /

Nickolay Mladenov, Coordonateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Conseil de sécurité a examiné ce matin la situation au Moyen-Orient en entendant l'exposé du Coordonnateur spécial pour le processus de paix dans la région. Intervenant par vidéoconférence, Nickolay Mladenov a regretté l'absence de perspective d'une reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens alors que les événements sur le terrain continuent de saper une situation déjà bien précaire.

Le Coordonnateur spécial a déploré pêle-mêle la poursuite des constructions illégales de colonies de peuplement, la situation de Gaza qui continue d'échapper au contrôle de l'Autorité palestinienne alors que les leaders des deux parties s'exonèrent de toutes les mesures nécessaires à la paix.

Nickolay Mladenov a fait remarquer que pendant des années, la communauté internationale et l'ONU ont géré ce conflit, alors que l’occupation se poursuivait, que les Palestiniens étaient dépossédés, et que la réalité d'un seul État a été consacrée sur le terrain. Selon lui, il est temps pour tous, pour les dirigeants des deux côtés, avec le soutien de la région et de la communauté internationale, de mettre fin au conflit sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU, d’une manière qui réponde aux aspirations nationales légitimes des deux peuples.

Pour le Coordonnateur spécial, les deux parties doivent travailler pour inverser la trajectoire négative, pour bâtir la confiance et rétablir l’espoir qu’une solution négociée à deux Etats est non seulement un slogan politique, mais une réalité qui peut être concrétisée de notre vivant grâce à des négociations.

(Extrait sonore : Nickolay Mladenov, Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...