Mali : les réactions de l'UNESCO et des habitants de Tombouctou au procès Al Mahdi

Écouter /

La mosquée de Djingareyber à Tombouctou (2013) Photo: ONU/Marco Dormino

Les réactions au procès d'Ahmad Al Faqi Al Mahdi se poursuivent. Cet ancien chef de la brigade islamique des mœurs de l'organisation djihadiste Ansar ed-Dine comparait actuellement devant la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et la destruction, en 2012, à Tombouctou de 9 mausolées du patrimoine mondial et une mosquée.

Pour l'UNESCO, ce procès historique est une étape décisive dans la prise de conscience que la protection de la culture est une question majeure de paix et de sécurité. L'UNESCO a d'ailleurs salué la décision de l'accusé de plaider coupable, et les excuses adressées au peuple Malien y voyant l'ouverture d'une perspective de réconciliation pour le Mali.

Sur place, Radio Mikado a recueilli les réactions des habitants de Tombouctou.

(Extrait sonore : un habitant de Tombouctou. Propos recueillis par Oumou Maiga pour radio Mikado)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...