L’ONU a une responsabilité morale d’aider Haïti à surmonter l’épidémie de choléra, selon Ban Ki-moon

Écouter /

L'organisation panaméricaine de santé (PAHO/OMS), l'UNICEF et le Ministère haïtien de la santé ont lancé à Archaie la première phase d'une campagne de vaccination contre le choléra visant 400.000 personnes en 2016. Photo ONU/MINUSTAH/Logan Abassi

Le Secrétaire général a pris note, vendredi, de la décision d’une cour d’appel américaine confirmant l’immunité de l’ONU face aux poursuites judiciaires au nom des victimes du choléra en Haïti.

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, Ban Ki-moon a toutefois souligné que l'ONU avait une responsabilité morale envers les victimes de l’épidémie de choléra et que l'Organisation doit aider Haïti à surmonter l’épidémie et à construire des systèmes d’eau, d’assainissement et de santé solides.

Le chef de l’ONU a indiqué que les efforts des autorités nationales et de la communauté internationale ont contribué à réduire de 90% du nombre de cas de choléra depuis le pic atteint en 2011.

Le Secrétaire général travaille activement à élaborer un ensemble de mesures fournissant une assistance matérielle et un soutien aux Haïtiens les plus directement touchés par le choléra.

Mais malgré les appels répétés, les financements sont insuffisants et le Secrétaire général a exhorté les États membres à démontrer leur solidarité avec le peuple d’Haïti en augmentant leurs contributions pour éliminer le choléra et fournir une assistance aux personnes touchées.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...