Le Libéria poursuit ses progrès en matière de sécurité et de consolidation de la paix, selon l'ONU

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies au Libéria, Farid Zarif, briefe le Conseil de sécurité. Photo ONU/Manuel Elias

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies au Libéria, Farid Zarif, briefe le Conseil de sécurité. Photo ONU/Manuel Elias

A l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Libéria, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Farid Zarif, a souligné jeudi que le pays poursuivait ses progrès en matière de consolidation de la paix dans la perspective des élections prévues en 2017.

Ces derniers mois, « la situation générale au Libéria est restée calme », a noté M. Zarif dans un exposé devant les membres du Conseil. Il a rappelé que le pays avait franchi une étape historique le 1er juillet avec le transfert complet des compétences sécuritaires de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) au gouvernement.

Le Représentant spécial a toutefois estimé nécessaire la poursuite d’un soutien international pour assurer la réussite complète de cette transition.

« Au cours de la période passée, le Libéria a, sans aucun doute, continué de réaliser des progrès en matière de sécurité et de consolidation de la paix », a-t-il ajouté.

Dans la perspective des élections prévues en 2017, il a indiqué avoir rencontré les acteurs politiques au Libéria.

« Toutes les parties prenantes que j’ai rencontrées ont exprimé le fort désir d’un déroulement pacifique des élections et ont reconnu leur responsabilité à cet égard », a dit le Représentant spécial. Leurs principales préoccupations concernent la transparence électorale et la fraude éventuelle, l’utilisation des moyens du gouvernement pour la campagne et la capacité de la police nationale à assurer la sécurité, a-t-il précisé.

M. Zarif a noté que le gouvernement avait pris contact avec les acteurs politiques pour préparer les élections. « Je vais continuer à encourager des contacts réguliers entre le gouvernement et les autres acteurs politiques pour garantir un environnement pacifique au Libéria, en particulier lors de la période électorale », a-t-il dit.

(Extrait sonore : Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...