Gaza : l’ONU appelle à relancer l’économie deux ans après le conflit de 2014

Écouter /

Scène de rue à Gaza. Photo Banque mondiale/Arne Hoel

Deux ans après le conflit de l’été 2014 à Gaza, 16 chefs d’agences de l’ONU en Palestine ont appelé à un approvisionnement ininterrompue et fiable de matériaux et à un financement plus conséquent pour répondre aux besoins humanitaires et développer les perspectives économiques des 1,9 million habitants de la bande.

Dans un rapport publié vendredi, les chefs d'agence indique que malgré les progrès réalisés ces deux dernières années pour reconstruire et réparer des maisons, des hôpitaux et des écoles qui ont été détruits ou endommagés lors du conflit, de nombreux problèmes persistent.

Selon l’ONU, les progrès restent particulièrement lents dans les secteurs productifs, notamment dans l’agriculture, en raison de déficits de financement et des restrictions des mouvements de personnes et de biens.

Les chefs d'agence appellent à inverser la trajectoire du ‘dé-développement’ de Gaza et soulignent que s’attaquer à la reprise économique exige beaucoup plus d’investissements financiers et de sérieux changements politiques, y compris la levée des restrictions sur les importations et les exportations.

L’amélioration de la coopération entre Ramallah et Gaza est également une condition préalable pour obtenir une plus grande dynamique.

Selon la Banque mondiale, seulement 40% des 3,5 milliards de dollars promis par les donateurs en octobre 2014 avaient été déboursés en avril 2016. Le financement des travaux de reconstruction restants et d’importants investissements dans le secteur productif font crucialement défaut, ce qui entrave davantage la capacité des gens à sortir de la crise.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...