France : l’ONU salue la réponse des autorités face à la canicule

Écouter /

Champ de blé en France. (Photo : FAO / Olivier Thuillier)

Alors que la France est confrontée, cet été, à sa troisième vague de canicule l'ONU a salué, mercredi la réponse des autorités à cette vague de chaleur.

Mardi, le service de météorologie Météo France a placé 14 départements, dont Paris, en alerte Orange, le troisième échelon d'un système d'alerte à quatre niveaux mis en place après la canicule de 2003 qui avait provoqué 20.000 décès en France et causé la mort de 70.000 personnes dans toute l’Europe.

Le bureau régional pour l’Europe de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations Unies (UNISDR), a salué l'expertise significative développée par la France dans les domaines de la gestion des canicules et des incendies de forêt, laquelle a contribué à réduire le nombre de pertes en vies humaines dans ces circonstances.

Les canicules sont à la hausse partout dans le monde en raison du changement climatique et d’autres facteurs, y compris l’effet d’îlot thermique urbain, et 2016 est bien placée pour devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée.

Une canicule peut être déclarée lorsque des températures élevées de l’ordre de 31 degrés à 36 degrés Celsius sont prévues plus de trois jours consécutifs.

Des températures approchant les 38 degrés Celsius sont attendues dans plusieurs régions de France en raison d’une importante zone de haute pression qui apportera de l’air chaud en provenance d’Afrique.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...