Est de l'Ukraine : Le HCR intensifie son programme de fourniture d’abris dans l’est de l’Ukraine

Écouter /

L’hôpital de Sloviansk a été entièrement détruit par des bombardements pendant le conflit dans l’est de l’Ukraine (février 2015) Photo: © UNICEF/UNI181503/Zmey

Pour la première fois en cinq mois, les convois du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont atteint les populations touchées par le conflit dans la zone non contrôlée par le gouvernement dans la région de Lougansk, à l’est de l’Ukraine. Ils ont pu ainsi effectuer la livraison des matériaux de construction indispensables pour des milliers de personnes qui ont eu leurs maisons endommagées ou détruites au cours du conflit.

Deux convois séparés de 25 camions chacun bénéficiant du soutien du Programme alimentaire mondial (PAM) et de partenaires locaux ont pu livrer des fournitures qui permettront au HCR d’étendre son programme d’hébergement dans la région. Les 25 premiers camions sont arrivés jeudi et ont livrés 23.000 éléments de toiture à l’entrepôt du HCR à Lougansk.

Un autre de 25 camions devait arriver ce vendredi avec du ciment, des briques, des matériaux de toiture, des bâches ainsi que des ustensiles de cuisine, des jerrycans et un sèche-chaussures pour l’hiver.

Malgré le cessez-le feu convenu en 2015, la situation sécuritaire dans l’est de l’Ukraine reste tendue et volatile. Des hostilités sporadiques continuent à faire des victimes chaque jour parmi les civils et endommagent des maisons. Le HCR estime que quelque 10.000 maisons dans les zones non contrôlées par le gouvernement de Lougansk ont été endommagées à la suite du conflit.

Depuis le début du conflit en 2014, plus de 2 millions de personnes ont été forcées de fuir leurs maisons pour chercher refuge ailleurs dans le pays ou à l’étranger. Près de 800 000, y compris des personnes âgées et des personnes vulnérables, ont toujours besoin d’assistance dans ou à proximité de la zone de conflit. Beaucoup de maisons endommagées par des obus et des mortiers ont eu leurs fenêtres et toits arrachés.

La livraison de l’aide humanitaire a diminué dans les zones non contrôlées par le gouvernement dans la région de Lougansk. Comme beaucoup d’agences de l’ONU, le HCR n’a pas été en mesure d’y opérer depuis février à 2015.

Cette année, l’équipe du HCR à Lougansk, en collaboration avec une entreprise de construction locale et des bénévoles, et en coordination avec les administrateurs des villages locaux, prévoit d’achever la réhabilitation de 1.500 maisons endommagées avant le mois d'octobre en plus de 1 500 maisons réparées en 2015. Près de 1 100 familles de quinze villages situés à proximité de la ligne de démarcation ont déjà reçu des matériaux de construction, mais 40% de la population ciblée ne sera pas en mesure d’achever les travaux et la construction d'abris sans le soutien du HCR.

(Extrait sonore : William Spindler, porte-parole du HCR ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...