En visite en Argentine, Ban Ki-moon rappelle l'importance du Programme 2030 et de l'Accord de Paris sur le climat

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à gauche) avec le Président argentin, Mauricio Macri, à Buenos Aires. Photo ONU/Mark Garten

En déplacement à Buenos Aires, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi le partenariat de l’Argentine avec les Nations Unies et a rappelé les enjeux du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur le changement climatique tout en soulignant la multitude de conflits en cours et leurs conséquences. Au cours d’une allocution devant le Conseil argentin pour les relations internationales, Ban Ki-moon a exprimé sa reconnaissance envers l’Argentine pour son appui à la paix, à la sécurité et aux droits de l’homme notamment à travers son soutien aux opérations de maintien de la paix à Chypre et en Haïti et à la prochaine mission de l’ONU en Colombie pour observer le cessez-le-feu entre le gouvernement et les rebelles des FARC. Au cours de son intervention, Ban Ki-moon a également salué l’engagement de l’Argentine pour une pauvreté zéro conforme à l’esprit du Programme 2030 et des objectifs de développement durable.

Rappelant que « la lutte contre le changement climatique est essentiel pour le développement durable », le Secrétaire général a rappelé la nécessité de faire entrer en vigueur l’Accord de Paris sur le climat cette année et indiqué qu’il organiserait un événement en septembre pour permettre aux Etats-membres de déposer leurs instruments de ratification. Rappelant que « 80% des besoins humanitaires sont le résultat de conflits, souvent exacerbés par les changements climatiques et les conflits liés aux ressources », Ban Ki-moon espère que les Etats-Membres travailleront au plus haut niveau pour trouver des solutions politiques adéquates. Après s’être entretenu avec le Président argentin, Mauricio Macri et la Ministre des Affaires étrangères, Susan Malcorra, Ban Ki-moon devrait rencontrer mardi le Maire de Buenos Aires ainsi que des représentants de la jeunesse et de la société civile argentine.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...