Désarmement: Ban Ki-moon appelle le Conseil de sécurité à aider les États à mettre en oeuvre leurs engagements

Écouter /

Hiroshima après la deflagration atomique (août 1945) Photo: ONU/DB

Le Secrétaire général a appelé ce matin, le Conseil de sécurité à trouver des solutions effectives pour permettre aux États de mettre en œuvre les engagements pris dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur les armes de destruction massive, Ban Ki-moon s'est notamment inquiété de l'impasse dans laquelle se trouve l'agenda du désarmement.

Face à un contexte stratégique mondial « plus fluide et dangereux que jamais auparavant », le Secrétaire général s'est inquiété du fait que les progrès réalisés pour éliminer les armes nucléaires aient sombré dans l'impasse en raison de luttes intestines, ainsi que de la réapparition d' « arguments discrédités » qui avaient été employé pour justifier les armes nucléaires du temps de la Guerre froide.

« Ces arguments étaient erronés sur le plan moral, politique et pratique il y a 30 ans et ils le sont encore maintenant », a-t-il affirmé.

Ban Ki-moon s'est alarmé du fait que la communauté internationale n'est pas préparée pour prévenir ou répondre à une attaque biologique.

Il a aussi averti du potentiel destructeur que peut avoir l'intelligence artificielle, de l'imprimerie en 3-D et de la biologie synthétique.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...