CPI: Gros Plan sur le procès Al Mahdi

Écouter /

Un homme en train de prier parmi les décombres d’un mausolée détruit en 2012 par des djihadistes à Tombouctou, au Mali (2013) Photo: ONU/Marco Dormino

Le process d’Ahmad Al Faqui Al Mahdi. Membre d’Ansar Dine connu sous le nom de guerre «Abou Tourab », s’est ouvert lundi devant la Chambre de première instance de la CPI à La Haye, au Pays-Bas.

Il s'agit du premier procès international se concentrant sur la destruction de monuments historiques et religieux, ainsi que du premier concernant la situation au Mali.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, le porte-parole de la CPI, Fadi al-Abdallah revient sur la teneur du procès et les conséquences du plaidoyer et explique pourquoi les attaques contre des monuments culturels méritent d'être poursuivies.

(Interview : Fadi al-Abdallah, porte-parole de la CPI. Propos recueillis par Jocelyne Sambira)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...