Corée du Nord : Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne les derniers tirs de missiles

Écouter /

Conseil de sécurité (Photo : ONU)

Les 15 membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné vendredi soir la dernière série de tirs de missiles balistiques effectués par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) les 9 et 18 juillet et 2 et 23 août dernier.

« Ces tirs sont de graves violations des obligations internationales auxquelles est liée la RPDC », a souligné le Conseil dans une déclaration à la presse, rappelant les cinq résolutions (1718, 1874, 2087, 2094 et 2270) qu’il a votées depuis 2006.

Les membres du Conseil ont exprimé leur « vive préoccupation » face au fait cette nouvelle série de tirs de missiles balistiques soit intervenue à la suite des six lancements déjà effectués en avril, mai et juin dernier, « au mépris flagrant des déclarations répétées du Conseil de sécurité ».

Les 15 ont déploré les activités de la RPDC relatives aux missiles balistiques qui selon eux contribuent au développement de systèmes de lancement d’armes nucléaires et accroissent les tensions. Ils ont par ailleurs regretté que la RPDC détourne des ressources pour le développement de ces missiles balistiques alors que les citoyens nord-coréens font face à des besoins immenses non satisfaits.

Les membres du Conseil ont demandé à tous les États membres de redoubler d’efforts pour mettre pleinement en œuvre les mesures imposées à la RPDC par le Conseil de sécurité, en particulier les mesures globales contenues dans la résolution 2270 (année 2016) qui élargit l’embargo sur les armes et les mesures de non-prolifération, et impose de nouvelles inspections de cargos et procédures maritimes, dont l’inspection obligatoire des cargos à destination ou en provenance de RPDC.

Les 15 ont demandé au Comité des sanctions qu’ils ont créé, de renforcer l’application de la résolution 2270 et d’intensifier ses efforts pour aider les États membres à respecter leurs obligations en vertu de cette résolution et d’autres résolutions pertinentes. Ils ont également demandé aux États membres de « leur faire un rapport dès que possible sur les mesures concrètes qu’ils ont prises pour appliquer efficacement les dispositions de la résolution 2270».

Réitérant l’importance de maintenir la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne et en Asie du nord-est en général, les membres du Conseil ont exprimé leur engagement en faveur d’une solution pacifique, diplomatique et politique à la situation. Ils ont également convenu de continuer de suivre de près la situation et prendre d’autres mesures importantes conformément à la volonté déjà exprimée par le Conseil.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...