Alep: deux millions de personnes privées d'eau, selon l'UNICEF

Écouter /

Dans le camp de Tishreen à Alep, en Syrie, un garçon porte un jerrycan qu'il a rempli à un réservoir d'eau construit par Oxfam avec l'aide l'UNICEF. Photo UNICEF/Razan Rashidi

Deux millions de personnes à Alep sont privées d'accès à l’eau courante via le réseau public, alors que s'intensifient les attaques et que les réseaux d’électricité essentiels pour le pompage et l’approvisionnement en eau dans toute la ville ont été fortement endommagés, indique l'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance.

Dès l'intensification des combats, le 31 juillet, les attaques ont frappé la centrale électrique qui permettait le pompage de l’eau dans les parties est et ouest de la ville. Les autorités ont été en mesure de restaurer d’urgence une ligne d’alimentation de remplacement, et le 4 août le système d’eau de la ville a de nouveau fonctionné. Mais en moins de 24 heures, l’intensification des combats a endommagé ces lignes, ce qui entrave tous les efforts de réparation. En conséquence, toute la ville a été sans eau courante pendant quatre jours.

«Les enfants et les familles à Alep sont confrontés à une situation catastrophique. Ces réductions interviennent au milieu d’une vague de chaleur, en exposant les enfants à un grave risque de contracter des maladies d’origine hydrique », a déclaré Hanaa Chanteur, Représentant de l’UNICEF en Syrie, qui estime que «les vies des enfants sont en danger. »

Depuis le 31 juillet, l'UNICEF avec ses partenaires notamment le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge syrien, intensifie les interventions d’urgence pour amener de l’eau potable aux civils dans la ville, grâce à des camions citernes dans la partie ouest de la ville, à 325 000 personnes. Toutefois, les réparations urgentes des infrastructures relatives à l’électricité sont essentielles car le pompage de l’eau est la seule façon de répondre aux besoins de deux millions d’habitants de la ville.

(Interview: Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...