Afghanistan : le Conseil de sécurité condamne l'attentat contre l'Université américaine à Kaboul

Écouter /

Le Conseil de sécurité a vivement condamné jeudi soir l’attentat perpétré le 24 août à Kaboul, contre l’Université américaine d’Afghanistan. L'attentat a fait au moins 13 morts, dont six étudiants de cette université, et 50 blessés, dont 36 étudiants.

Les membres du Conseil de sécurité ont réitéré leur grave préoccupation face aux menaces posées par les Taliban, Al-Qaida, Daesh et les groupes illégaux et armés pour la population locale, la défense nationale, les forces de sécurité et la présence internationale en Afghanistan.

Les Quinze soulignent la nécessité de traduire les auteurs, organisateurs, financiers et commanditaires de ces actes de terrorisme répréhensibles en justice, et exhortent tous les États, conformément à leurs obligations en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à coopérer activement avec les autorités afghanes à cet égard.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de prendre des mesures pour prévenir et réprimer le financement du terrorisme, les organisations terroristes et les terroristes individuels, conformément aux résolutions 2199 (2015) et 2253 (2015).

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations est criminel et injustifiable, quelle que soit sa motivation et où, quand et par qui elle est engagée, et ne doivent pas être associés à toute religion, de nationalité, une civilisation ou un groupe ethnique.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé la nécessité pour tous les États à combattre par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies et d’autres obligations en vertu du droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme, le droit international des réfugiés et du droit international humanitaire, les menaces à la paix et à la sécurité internationales causées par des actes terroristes.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’aucun acte de violence ou de terrorisme peuvent inverser le processus mené par les Afghans le long du chemin vers la paix, la démocratie et la stabilité en Afghanistan, qui est soutenu par le peuple et le gouvernement de l’Afghanistan, et par la communauté internationale.

Plus tôt jeudi, la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) avait elle aussi condamné l'attentat meurtrier contre l’Université américaine d’Afghanistan.

« Une attaque visant délibérément un établissement d’enseignement, lors de cours du soir pour les étudiants, est une atrocité et les responsables doivent rendre des comptes », a déclaré la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général pour l’Afghanistan et chef par intérim de la MANUA, Pernille Kardel.

Selon la presse, l’attaque de mercredi a commencé après qu’un kamikaze a déclenché des explosifs dans un véhicule devant une entrée de l’université. Peu après, deux hommes armés sont entrés dans l’enceinte en tuant des étudiants, des policiers et des gardiens. Des étudiants ont été pris au piège dans l’université pendant 10 heures avant que les deux assaillants ne soient abattus.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...