A Singapour, Ban Ki-moon appelle l'Asie à mettre en oeuvre les Objectifs de développement durable

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon à l'Université de Management de Singapour. Photo ONU/Eskinder Debebe

En déplacement à Singapour, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi le dynamisme économique des pays asiatiques tout en les appelant à faire plus pour réduire la pauvreté et résoudre les différends régionaux.

A l’occasion d’une conférence à l’Université de Management de Singapour, Ban Ki-moon a félicité Singapour pour son leadership dans le domaine de l’urbanisation durable notamment à travers ses efforts dans la gestion de l’eau et la construction de bâtiments verts. « Nous compterons sur Singapour pour apporter son expertise à la réussite de la conférence Habitat 3 en octobre à Quito, en Equateur », a dit le Secrétaire général.

Soulignant le ferme appui de Singapour à l’élaboration et à l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ainsi que son engagement à réduire les émissions de carbone, M. Ban a appelé tous les pays à aligner leurs politiques, programmes et dépenses afin de réaliser les 17 objectifs de développement durable.

« La robuste croissance économique de l’Asie a aidé le monde à réduire la pauvreté de moitié », a reconnu le Secrétaire général. « Mais il y a tellement plus à faire. Deux personnes pauvres sur trois dans le monde vivent en Asie. Voilà pourquoi l’Asie doit adopter le Programme 2030 », a-t-il déclaré rappelant la nécessité d’un véritable partenariat mondial des nations, des organisations, des entreprises et des collectivités « afin ne laisser personne de côté ».

Ban Ki-moon a également salué le rôle de Singapour comme force de stabilité et de solidarité régionale à travers son implication dans l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN).

« L’ASEAN continue à faire des progrès vers une communauté intégrée, pacifique et stable en Asie du Sud-Est », a souligné le Secrétaire général qui a salué la création d’une Commission intergouvernementale de l’ASEAN sur les droits de l’homme et le développement d’une Déclaration de l’ASEAN des droits de l’homme. « Cela peut aider à renforcer la réponse de la région face à des cas inquiétants de montée d’intolérance et de rétrécissement de l’espace démocratique dans un certain nombre de pays d’Asie ».

Ban Ki-moon a par ailleurs appelé tous les pays concernés à résoudre les tensions en mer de Chine méridionale et la crise des armes nucléaires et missiles balistiques nord-coréens par le dialogue.

« Je souhaite que la région aille au-delà des différends de longue date, des litiges frontaliers et des interprétations contradictoires de l’histoire », a déclaré le Secrétaire général. « Il serait tragique pour l’Asie de rester prisonnière du passé. La région doit regarder vers notre avenir commun partagé ».

(Extrait sonore : Mise en perspectives par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...