Turquie : l'UNESCO vivement préoccupée par la situation des médias depuis la tentative de coup d’état

Écouter /

Le drapeau turc. Photo: ONU/Evan Schneider

La Directrice générale de l'UNESCO a fait part de sa vive préoccupation concernant la liberté de la presse en Turquie depuis la tentative de coup d'Etat du 15 juillet, ainsi qu'au sujet la situation des journalistes, des rédacteurs et des employés des médias dans le pays.

Dans une déclaration publiée vendredi, Irina Bokova indique avoir a eu connaissance à ce jour de l'arrestation et de mandats d'arrêt visant 42 journalistes, de l'annulation de la licence pour 24 radio et télédiffuseurs, du retrait de l'accréditation pour 25 médias et du blocage de sites web.

Alors que l'état d'urgence a été décrété en Turquie, et tout en reconnaissant les circonstances particulières qui prévalent actuellement dans le pays, la Directrice général de l'UNESCO souligne le rôle d'une presse libre est fondamental pour assurer la transparence et rendre compte de la situation du pays dans une période critique.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...