Syrie : appel pour une trêve hebdomadaire de 48h à Alep

Écouter /

Une vue des dégâts causés par la guerre en Syrie à Salah Ed Din dans la banlieue d’Alep. Photo: OCHA/J. Guerrero

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires a exhorté, lundi, le Conseil de sécurité à appeler à l'imposition d'une trêve hebdomadaire de 48 heures pour assurer l'acheminement de l'aide dans la ville Alep, en Syrie, qui a été pilonnée par de centaines de tirs d'obus ces dernières semaines.

Devant les Quinze, Stephen O´Brien a dénoncé les attaques délibérées contre les centres de soins de l'est d'Alep et a averti que cette ville de près de 275 000 personnes, dont les stocks de vivres seront épuisés d'ici à la mi-août, est en train de devenir la plus importante zone assiégée de la Syrie.

Outre leur indignation face à cette situation, de nombreux membres du Conseil ont souligné que la situation à Alep menace toute résolution politique du conflit, à l'instar du Représentant de la France.

François Delattre a notamment avertit qu' « ainsi assiégée, [la ville d'Alep] pourrait devenir le tombeau du processus de Vienne ».

(Extrait sonore : François Delattre, Représentant permanent de la France)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...