RDC : le dialogue sera impossible si les libertés fondamentales sont menacées, avertit Zeid

Écouter /

Zeid Ra’ad Al-Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l’homme, lors de son arrivée à Goma, en RDC. Photo:MONUSCO/Myriam Asmani

La République démocratique du Congo est en train de traverser une période critique. C'est ce qu'a affirmé le Haut-Commissaire aux droits de l'homme à la fin d'une visite de cinq jours dans le pays.

Lors d'une conférence de presse donnée ce jeudi à Kinshasa, Zeid Ra'ad al Hussein s'est inquiété de la montée des tensions à l'approche d'échéances électorales cruciales.

S'il a soutenu l'appel lancé par le Président Kabila pour un dialogue national relatif aux élections à venir, Zeid Ra'ad Al-Hussein a toutefois averti qu'un tel dialogue est tout simplement impossible dans une atmosphère qui étouffe la discussion et l’expression de griefs et d’opinions; et ou des médias indépendants et le respect des libertés fondamentales sont menacés.

(Extrait sonore : Zeid Ra'ad Al-Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l'homme)

 
Interview intégrale du Haut-Commissaire aux droits de l’homme

 

Ecoutez l'intégral de l'interview avec Haut-Commissaire aux droits de l'homme ici Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...