OMS: sept stratégies interdépendantes pour réduire la violence contre les enfants

Écouter /

UN Photo. Martine Perret

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont publié sept stratégies interdépendantes pour réduire la violence contre les enfants. En effet l'ampleur du phénomène est encore grande. Selon plusieurs estimations, environ un quart des enfants dans le monde subissent des violences physiques, une fille sur deux et un garçon sur treize des violences sexuelles. Une estimation très récente faite par le CDC, The Center for Disease Control (le Centre pour le contrôle des maladies) aux États-Unis arrive à une estimation encore plus haute: globalement environ un milliard d'enfants subissent de la violence physique, sexuelle ou psychologique chaque année.

Ces stratégies visent à diminuer toutes les différentes formes de violence contre les enfants comme la maltraitance physique, psychologique ou sexuelle par les parents ou d'autres personnes dans des positions de responsabilité. Cela inclut aussi l'intimidation à l'école, la violence parmi les jeunes, dans la rue et dans les quartiers, et la violence parmi les partenaires intimes.

Ces stratégies ont déjà été testées dans certains pays comme les États-Unis et en Zambie mais avant que celles-ci soient mises en place une étude de faisabilité doit être faite afin que ces stratégies soient adaptées aux contextes spécifiques.

Enfin ces stratégiques sont destinées aussi bien aux parents qu'aux décideurs politiques et aux organisations militant contre la violence des enfants

(Interview : Christophe Mikton, expert en charge de la prévention de la violence à l'OMS; propos recueillis par Alpha Diallo)

 

Classé sous Fréquence santé, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...