Libye : plus de 90 000 personnes déplacées par les combats à Sirte

Écouter /

Distribution d’aide à des familles déplacées de Sirte, en Libye. Photo: OIM

En Libye, l'ONU est préoccupé par la poursuite des accrochages dans l'ouest du pays et des mouvements de déplacés. Depuis près de deux mois, une campagne militaire lancée contre l'État islamique d'Iraq et du levant a provoqué le déplacement de 35 000 habitants de la ville de de Sirte. En tout, plus de 90 000 personnes ont fui la ville, ce qui représente trois quart des habitants de Sirte.

Ces déplacée cherchent majoritairement à trouver un refuge dans des communes situées plus à l'est de la Libye. La ville de Misrata a ainsi enregistré une hausse récente de nouveaux arrivants et accueille actuellement plus de 8 700 personnes, dont 3 000 enfants âgés de moins de trois ans. La majorité des déplacés restant ont trouvé refuge à Bani Walid, Tarhuna et Al Jufrah.

Mais face à cet afflux, les communautés d'accueil peine à venir en aide aux déplacés. Selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés, moins d'une personne déplacées sur quatre se sent autonome et 41% n'ont pas accès à des services de protection. Les conditions en terme d'accès à l'eau et à l'assainissement dans les campements de fortune se détériorent rapidement et les hôpitaux n'ont pas assez de lits, ni de fournitures médicales pour soigner le nombre croissant de patients.

Pour OCHA, les combats et la présence de groupes armés serait à l'origine du déplacement de plus 95% des ménages de Sirte.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...