Le Conseil de sécurité entame le processus de départage des candidats au poste de Secrétaire général

Écouter /

Koro Bessho, Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet et Représentant permanent du Japon, intervenant devant le presse (archive). Photo: ONU/Manuel Elias

Le Conseil de sécurité devait procéder, jeudi matin, au premier vote indicatif pour départager les candidats au poste de Secrétaire général. Six hommes et six femmes se sont manifestés à ce jour pour succéder à Ban Ki-moon le 1er janvier 2017.

Fait inédit dans le processus de sélection d'un Secrétaire général de l'ONU, ils se sont tous entretenus individuellement à huis clos avec les Quinze après avoir présenté publiquement leur programme devant l'Assemblée générale.

Devant la presse, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, Koro Bessho, Représentant permanent du Japon, a expliqué qu'aucun débat de devait précéder le vote indicatif de jeudi. Il a aussi indiqué à titre personnel qu'il ne s'estime pas limité à encourager seulement un des douze candidats.

Koro Bessho a aussi précisé qu'avoir été « désapprouvé » par un des Quinze ne signifie pas pour autant que le candidat en question est éliminé de la course.

Ce premier vote indicatif sera suivi d'un deuxième dont la date sera annoncée ultérieurement.

(Extrait sonore : Koro Bessho, Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet et Représentant permanent du Japon)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...