La consommation de poisson monte en flèche, poussée par l'aquaculture

Écouter /

Une jeune fille devant un repas à base de poisson en République de Corée (archive) Photo: ONU/JC

La consommation mondiale de poisson a dépassé pour la première fois les 20 kilos par an et par habitant.

C’est ce qu’indique dernière édition de la Situation mondiale des pêches et de l'aquaculture (SOFIA) qui impute le phénomène à des saisies record de certaines des principales espèces de poissons, à l’amélioration des techniques des conservations et de transformation, à la réduction du gaspillage et à l’engouement pour la consommation des produits de la pêche.

Dans un entretien,Tarub Bahri, Fonctionnaire au Département des pêches de la FAO indique que ce chiffre est aussi influencé par l’évolution de la consommation dans certains pays en développement comme la Chine, et signale en outre cette augmentation devrait se poursuivre, notamment dans les pays développés où la consommation de poisson a pratiquement quadruplé.

Tarub Bahri fait également le point sur la durabilité de cette tendance, expliquant pourquoi il convient de faire la distinction entre la pêche et l’aquaculture, et revient par ailleurs sur l'évolution du comportement des consommateurs de poissons.

(Interview : Tarub Bahri, Fonctionnaire au Département des pêches de la FAO. Propos recueillis par Murielle Sarr)

 

 

Classé sous Dossiers, Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...