La communauté internationale appelée à accorder plus d’attention à la RCA

Écouter /

Omar Hilale, Président de la Configuration RCA de la Commission de Consolidation de la Paix, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix s'est inquiété, vendredi, devant le Conseil de sécurité, de l'évolution négative qu'a connue la République centrafricaine ces dernières semaines sur le plan sécuritaire, ainsi que du fait que l'attention accordée par la communauté internationale à la RCA était trop passagère de nature.

Une préoccupation également exprimée par le Président de la Configuration RCA de la Commission de consolidation de la paix, le Représentant permanent du Maroc, Omar Hilale, qui a souligné que le pays est à un moment critique de son histoire et aura besoin d'un soutien constant pour assurer un retour à la stabilité.

Ce dernier a notamment dénoncé le fait que 90% de l'aide qui lui est accordée vient « d'une poignée » de partenaires, et a jugé urgent d'élargir la base des donateurs.

De son côté, Hervé Ladsous a averti que l'évolution actuelle en RCA risque de renverser les tendances positives observées depuis l'achèvement de la transition, s'inquiétant en outre de la faiblesse des capacités étatiques et du fait que des groupes armés continuent de contrôler de vastes zones dans le pays. Il a aussi décrié une situation humanitaire qui demeure alarmante.

(Extrait sonore : Omar Hilale, Président de la Configuration RCA de la Commission de consolidation de la paix et Représentant permanent du Maroc)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...