HCR : Quelles solutions durables pour les réfugiés ivoiriens en Afrique de l'ouest?

Écouter /

Des réfugiés de Côte d'Ivoire traversent la frontière vers le Libéria. © HCR/F.Lejeune-Kaba (2011)

Le HCR, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a organisé du 12 au 14 juillet à Abidjan en Côte d'ivoire une rencontre régionale avec pour thème: Quelles solutions durables pour les réfugiés ivoiriens en Afrique de l'ouest? A cette réunion, ont été conviés des partenaires gouvernementaux des pays d'asile, des partenaires de mise en œuvre, des agences du système de l'ONU en Côte d'Ivoire ainsi que de représentants des spécialistes des ministères ivoiriens en charge des questions des réfugiés dans la région.

Selon le HCR quelques 58 000 réfugiés ivoiriens vivent encore en exil : au Ghana avec un peu plus de 12 000, 7 à 8 0000 en Guinée , plus de 20 000 au Libéria, 1 000 à 1 500 au Togo et enfin 1 000 au Mali.

''On estime que quand un pays a retrouvé la paix … il est important pour les réfugiées qui sont dans les pays limitrophes de retrouver leur pays d'origine et voir dans quelles mesures on peut aider ceux qui ont décidé de ne pas rentrer en côte d'ivoire d être intégrés localement dans le pays autres que la Côte d'ivoire'' a indiqué Mohamed Askia TOURÉ, Représentant du HCR en Côte d'Ivoire.

«Au cours de ces trois jours d'échanges, les participants évoqueront la situation politico-humanitaire en Côte d'ivoire ; la situation des rapatriés et leur réinsertion dans leurs villages d'origine ; et la situation des réfugiés ivoiriens dans la sous-région et leurs intentions de retour. Ces échanges devraient permettre une meilleur stratégie globale et régionale pour les réfugiés ivoiriens.

(Mise en perpective: Jean Claude Kome, d’ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...