Grèce : plus de 15.000 demandeurs d'asile préenregistrés dans le cadre d’une initiative soutenue par le HCR

Écouter /

Le personnel du HCR aide des réfugiés et migrants à s'enregistrer à la station de police locale de l'île de Kos, en Grèce. Photo : HCR / S. Baltagiannis

Un exercice à grande échelle de pré-enregistrement des demandeurs d’asile en Grèce continentale, lancé le 8 juin dernier par le service grec de demande d’asile, permettra de répondre aux besoins de protection de 49.000 personnes dans le pays, a salué vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), qui soutient l’initiative.

« Jusqu’à présent, plus de 15.500 personnes résidant dans des structures ouvertes d’hébergement temporaire ont reçu des cartes de demandeurs d’asile, valable pour un an, ce qui leur permet de résider légalement en Grèce et d’avoir accès aux services, en attendant la finalisation de leur demande d’asile », a déclaré un porte-parole du HCR, William Spindler, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

« Cet exercice permettra d’identifier ceux qui peuvent prétendre au regroupement familial ou à la relocalisation dans un autre pays de l’UE [Union européenne] », a déclaré M. Spindler. « Il permettra également d’identifier les personnes ayant des besoins spécifiques, de sorte qu’ils pourront être appelés par les organisations appropriées et recevoir de l’aide et du soutien », a-t-il ajouté.

L’exercice de pré-enregistrement vise à répondre à la nécessité de donner une forme de protection internationale à environ 49.000 personnes actuellement en Grèce continentale, a précisé le porte-parole. Ouvert à ceux qui sont entrés en Grèce entre le 1er janvier 2015 et 20 mars 2016, cet exercice est soutenu financièrement par la Commission européenne et mis en œuvre avec l’aide du HCR et du Bureau européen d’appui en matière d’asile (BEAA), a indiqué M. Spindler.

Il a précisé que le HCR a apporté son soutien à l’initiative en fournissant des conseils techniques de conception, planification et préparation, ainsi qu’en mettant à disposition des ressources matérielles.

« Le HCR soutient également l’identification des personnes ayant des besoins spécifiques et facilite leur accès à l’aide », a précisé le porte-parole, ajoutant que parmi les 15.500 personnes préenregistrées à ce jour, environ 680 enfants non accompagnés et séparés ont été identifiés et pris en charge.

« A la fin de l’exercice, les personnes préenregistrées obtiendront un rendez-vous avec le service grec de demande d’asile afin de déposer leur demande et de bénéficier formellement du regroupement familial et de relocalisations », a souligné M. Spindler.

(Extrait sonore : William Spindler, porte-parole du HCR ; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...