France : l'ONU condamne un nouvel attentat meurtrier « barbare et lâche » à Nice

Écouter /

Le 15 juillet, le Conseil de sécurité observe une minute de silence à la mémoire des victims de l’attentat de Nice commis la veille. Photo: ONU/Manuel Elias

Plusieurs hauts responsables des Nations Unies ont condamné l’attaque terroriste qui a eu lieu à Nice, dans le Sud de la France, le jeudi 14 juillet 2016, jour de la fête nationale du pays, dans lequel des dizaines de personnes ont trouvé la mort.

Selon la presse, dans la soirée de jeudi, des milliers de personnes s’étaient rassemblées sur la très populaire promenade des Anglais dans le centre-ville de Nice pour assister aux festivités traditionnelles de la fête nationales, quand un camion blanc a foncé dans la foule, renversant les personnes se trouvant sur son passage. Le chauffeur a ensuite été abattu. Le dernier bilan du Ministère de l’intérieur français indique que 84 personnes ont trouvé la mort dans cette attaque, dont plusieurs enfants, et que 188 blessés ont été pris en charge dans des établissements de santé, dont 48 dans un état d’urgence absolue.

Dans un communiqué de presse publié par son prote parole, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi « cet acte horrible ». Il a adressé ses pensées et condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au gouvernement et au peuple de France, et a en outre souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Le Secrétaire général a appelé à ce que tous les responsables de ce massacre soient « rapidement identifiés et traduits en justice ». Il a dit se tenir « fermement » au côté du gouvernement français et de la population du pays, dans leur lutte contre la menace terroriste.

Il s’agissait du troisième attentat terroriste de masse en France en 19 mois, après les attaques de janvier et novembre 2015 à Paris, dans lesquelles, selon la presse, 147 personnes avaient été tuées au total.

Dans une déclaration de presse publiée jeudi soir, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont quant à eux également condamné dans les termes les plus forts cette attaque terroriste, qu’ils ont qualifiée de « barbare et lâche ».

Le Conseil a réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité internationale.

Les 15 membres ont réitéré que tous les actes de terrorisme étaient criminels et injustifiables par nature, quelle que soit les motivations de leurs auteurs. Ils ont réaffirmé la nécessité pour tous les États de combattre par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies, des droits de l’homme et du droit international des réfugiés et humanitaire, les menaces à la paix et la sécurité internationale posées par des actes terroristes.

De son côté, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a déclaré le soutien de son agence envers la France dans cette épreuve.

« La France, Etat hôte de l’UNESCO, a une fois de plus été durement touchée hier soir à Nice par une folie meurtrière qui frappe au cœur des valeurs de fraternité et de vivre ensemble qui réunissaient tant de personnes en ce jour de fête nationale du 14 juillet », a déclaré Mme Bokova.

« Cette barbarie ne l’emportera jamais face à notre résolution commune de poursuivre sans relâche nos efforts de prévention de l’extrémisme violent qui s’appuient sur l’éducation à la citoyenneté globale et aux droits de l’homme, au respect de la diversité culturelle, et qui misent sur le pouvoir de la culture comme force d’inclusion sociale », a-t-elle ajouté, précisant que l’UNESCO était déterminée à redoubler d’efforts pour lancer des actions visant à ancrer les valeurs de paix, de dialogue et de diversité au sein de nos sociétés.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) s’est également dite, dans un communiqué de presse, « sous le sous le choc » après cet « abominable attentat ».

« Au nom de la communauté internationale du tourisme, l’OMT présente ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes et assure le peuple et le gouvernement français de son entière solidarité », a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « Nice est, et restera, une destination touristique de premier plan, en France et dans le monde. Face à ce fléau, nous devons plus que jamais rester unis pour combattre cette menace mondiale », a-t-il ajouté

(Extrait sonore : Charlotte Larbuisson, porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...