Durban : la 21ème Conférence sur le Sida réaffirme la nécessité de mettre fin aux discriminations

Écouter /


Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (3ème en partant de la droite) lors de la conférence de presse d'ouverture de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud. Photo : ONU / Rick Bajornas

A Durban, en Afrique du Sud, la 21ème Conférence internationale sur le Sida prend fin ce vendredi. La Conférence aura rassemblé durant cinq jours près de 15 000 participants. A l'heure de dresser un bilan, ressort la double nécessité d'améliorer à la fois la prévention et l'égalité en matière d'accès au soin. Pour Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies contre le Sida, ONUSIDA, il importe surtout de résoudre le défi de la discrimination.

« La conférence de Durban aura été marquée par les progrès phénoménaux réalisés au cours des quinze dernières années pour ramener les gens à la vie, élargir l’accès au traitement, » a déclaré Luiz Loures lors d'une interview avec la Radio des Nations Unies. « Cette conférence aura aussi été marquée par de nouveaux défis au nombre desquels l’augmentation des nouvelles infections chez les populations les plus vulnérables chez les hommes homosexuels, les travailleurs du sexe, parmi les migrants, parmi les prisonniers, parmi les jeunes femmes, » a ajouté le Directeur exécutif adjoint d'ONUSIDA.

 

A l’ouverture de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait déjà appelé lundi à ce que ce rassemblement marque le début d’une « réponse accélérée » pour améliorer l’accès aux soins des personnes vivant avec le VIH, mettre fin aux discrimination dont elles sont victimes et venir définitivement à bout de cette épidémie.

Ban Ki-moon avait, par conséquent, appelé à ce que cette deuxième Conférence internationale sur le SIDA à Durban marque le début « d’une nouvelle ère où nous allons terminer ce que nous avons commencé : l’ère d’une réponse accélérée ».

(Extrait sonore : Docteur Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint d'ONUSIDA; propos recueillis par Eleuterio Guevane)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...