263 millions d'enfants et de jeunes non scolarisés du primaire au deuxième cycle du secondaire

Écouter /

Flyer du forum “out of school, out of sight?”

Selon les nouvelles données de l'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU), environ 263 millions d'enfants et de jeunes ne sont pas scolarisés, ce qui correspond à près d'un quart de la population européenne. Ce chiffre comprend 61 millions d'enfants en âge d'aller à l'école primaire (6-11 ans), 60 millions d'adolescents en âge d'être inscrits dans le premier cycle du secondaire (12-14 ans), et 142 millions de jeunes en âge d'être inscrits dans le deuxième cycle du secondaire (15-17 ans), catégorie qui fait l'objet d'une estimation pour la première fois. Ces conclusions figurent dans un nouveau document publié conjointement par l'ISU et le Rapport mondial de suivi sur l'éducation (GEM).

« Les pays se sont engagés à faire en sorte que tous les enfants suivent un cycle complet d'enseignement primaire et secondaire à l'horizon 2030. Ces nouvelles conclusions montrent le travail difficile qu'il nous reste à accomplir pour atteindre cet objectif », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova. « Nous devons mettre l'accent sur l'inclusion dès le plus jeune âge et tout au long du cycle d'apprentissage en mettant en œuvre des politiques visant à lever les obstacles à chaque étape, et ce en accordant une attention particulière aux filles, qui restent les plus désavantagées. »

De toutes les régions du monde, l'Afrique subsaharienne est celle qui présente les taux d'exclusion les plus élevés. Plus d'un cinquième des enfants âgés de 6 à 11 ans ne vont pas à l'école, suivis d'un tiers des jeunes âgés de 12 à 14 ans. Selon les données de l'ISU, près de 60 % des jeunes de 15 à 17 ans ne sont pas scolarisés. Les disparités persistantes en matière de participation à l'éducation liées au sexe, au lieu de résidence et à la richesse sont l'un des principaux obstacles à la réalisation de cet objectif.

Les conflits armés constituent également un obstacle majeur à l'éducation. Au niveau mondial, 35 % des enfants non scolarisés en âge d'aller à l'école primaire (22 millions), 25 % des adolescents non scolarisés en âge d'être inscrits dans le premier cycle du secondaire (15 millions) et 18 % des jeunes non scolarisés en âge d'être inscrits dans le deuxième cycle du secondaire (26 millions) vivent dans une zone touchée par un conflit.

Globalement, les jeunes plus âgés (15-17 ans) sont quatre fois plus susceptibles que les enfants de 6 à 11 ans de ne pas aller à l'école. Cela s'explique notamment par le fait qu'à la différence du deuxième cycle du secondaire, l'enseignement primaire et le premier cycle du secondaire sont obligatoires dans presque tous les pays. En outre, ces jeunes ont souvent atteint l'âge légal pour travailler. Bon nombre d'entre eux n'ont d'autre choix que de travailler, tandis que d'autres tentent de concilier école et emploi.

Par ailleurs, les filles sont plus susceptibles que les garçons de ne jamais mettre le pied dans une salle de classe, malgré tous les efforts et les progrès accomplis ces 20 dernières années. D'après les données de l'ISU, 15 millions de filles en âge d'aller à l'école primaire n'auront jamais la possibilité d'apprendre à lire ou à écrire à l'école primaire, contre 10 millions de garçons. Plus de la moitié d'entre elles (9 millions) vivent en Afrique subsaharienne.

La pauvreté crée un obstacle supplémentaire pour les filles. Ainsi, d'après l'analyse du Rapport GEM, en Afrique du Nord et en Asie occidentale, les disparités sont bien plus importantes au sein des populations les plus pauvres, parmi lesquelles seulement 85 filles pour 100 garçons en âge d'être inscrits dans le premier cycle du secondaire vont à l'école, ce chiffre tombant à 77 filles pour 100 garçons pour le deuxième cycle du secondaire.

Interview : Patrick Montjouridès, Spécialiste éducation auprès de l'Institut de statistiques de l'UNESCO; propos recueillis par Florence Westergard.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...