Syrie : l’Envoyé spécial de l’ONU n’a pas encore fixé de date précise pour une reprise des pourparlers en juillet

Écouter /

Staffan de Mistura, Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, intervenant devant la presse. Photo: ONU/Manuel Elias

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, a indiqué mercredi qu’il n’avait pas fixé de date pour une reprise des pourparlers de paix entre Syriens en juillet, car il voulait s’assurer d’abord que ces discussions aient une chance de déboucher sur des résultats concrets.

A l’issue de consultations à huis-clos avec le Conseil de sécurité de l’ONU, Staffan de Mistura, a souligné qu’il visait toujours une reprise des pourparlers en juillet, « mais pas à n’importe quel prix et pas sans garanties ».

Il a aussi indiqué qu’il voulait d’abord être sûr « qu’il y ait une possibilité d’avancer sur la transition politique d’ici août ».

Devant la presse, Staffan de Mistura a aussi fait le point sur la situation humanitaire, se félicitant notamment que 18 villes assiégées en Syrie aient pu être atteintes par les organisations humanitaires.

L'Envoyé spécial n'en a pas moins jugé que ce chiffre était insuffisant, bien qu'il représente toutefois un progrès par rapport à l’an dernier.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...