Syrie: bouffée d'oxygène pour les populations de Daraya

Écouter /

Distribution de vivres de Daraya: cette localité syrienne n’a plus reçu de l’aide alimentaire depuis quatre ans Photo (PAM).

Un convoi transportant de la nourriture est entré jeudi soir pour la première fois depuis 2012 dans la ville rebelle syrienne de Daraya. Dans la nuit, neuf camions ont déchargé dans cette ville à 10 km au sud-ouest de Damas « une aide alimentaire, dont des aliments secs et des sacs de farine, de l'aide non alimentaire ainsi que de l'aide médicale ».

 

C'est le résultat de la mission conjointe des Nations Unies et du Croissant rouge syrien. C'est la première fois depuis le début du siège en 2012 par l'armée loyaliste que des vivres sont livrés aux populations de Daraya.  Ce convoi d'aide de vivres suffisait « pour un mois ». Selon les Nations unies, les colis alimentaires sont destinés à 2.400 personnes. Outre ces vivres, ce convoi transportait aussi des produits sanitaires et hygiéniques, de l'eau potable.

Et le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) s'est réjoui de cette bouffée d'oxygène. Il faut juste rappeler que le 1er juin dernier, un convoi d'aide humanitaire était entré pour la première fois depuis 2012, mais sans nourriture, au grand désespoir de la population de Daraya.

Par ailleurs, les Nations unies attendent toujours l'accord du gouvernement syrien pour acheminer de l'aide dans deux localités assiégées. « Il y en a deux pour lesquels nous n'avons pas reçu d'accord écrit du gouvernement. Il s'agit de Al-Waer à Homs et de Zabadani dans la région rurale de Damas », a déclaré le porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (Ocha), Jens Laerke, lors d'un point de presse ce vendredi à Genève.

Depuis le début de ce mois de juin, le Programme alimentaire mondial (PAM) a déjà fourni une aide alimentaire vitale à plus de 1,4 millions de personnes à travers la Syrie dans le cadre du plan mensuel de l'organisation pour atteindre 4 millions déplacés et de personnes vulnérables.

(Interview : Jens Laerke, porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...