Soudan : 5ème année de conflit au Sud-Kordofan avec son flot de réfugiés

Écouter /

Des réfugiés soudanais dans le camp d’Ajuong Thok, au Soudan du Sud (Photo: UNHCR/Rocco Nuri)

Ce week-end marque le cinquième anniversaire du conflit au Sud-Kordofan, au Soudan. Tragiquement les civils continuent de fuir cette région et beaucoup traversent la frontière vers le Soudan du Sud voisin. Et depuis le début de la guerre dans les monts Nouba en 2011, près de 250.000 réfugiés soudanais ont fui vers le Soudan du Sud, un pays pourtant instable qui abrite même plus de 1,6 million déplacés internes.

 

C'est un conflit civil qui dure depuis cinq ans avec comme conséquences, une augmentation du nombre de réfugiés soudanais qui sont arrivés au Soudan du Sud depuis la région soudanaise des montagnes de Nouba déchirées par la guerre.

Selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, plus de 3.000 Soudanais ont déjà fui les violences au Sud-Kordofan au seul mois de mai. Ils portent ainsi le nombre de cette année à plus de 7500 réfugiés arrivés à Yida dans le nord de l'Etat d'Unité au Soudan du Sud. Une région qui abrite déjà près de 70.000 réfugiés soudanais et les agences humanitaires redoutent un afflux beaucoup plus important dans les prochaines semaines avec l'intensification des affrontements sur le terrain.

Ces réfugiés originaires principalement des comtés de Um Dorrein, Heiban et Al Boram sont majoritairement des femmes et des enfants, parfois non accompagnés de leurs parents. Ils ont indiqué au HCR avoir fui le conflit en cours et la violence généralisée dans la région des monts Nouba au Soudan, y compris des bombardements aériens et des attaques terrestres. Les réfugiés ont également cité le manque de vivres et de possibilités d'éducation pour leurs enfants dans leurs régions d'origine comme motif de leur fuite en exil.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...