Somalie: l’ONU condamne l’attentat contre l’hôtel Naso Hablod, à Mogadishu

Écouter /

Scène de rue à Mogadishu (2013) Photo: ONU/Stuart Price

L'ONU a condamné dans les termes les plus fermes l'attentant qui a pris pour cible, dimanche à Mogadiscio, en Somalie, l'hôtel Naso Hablod, faisant au moins 25 morts et de nombreux blessés. L'attaque a été revendiquée par Al-Shabab.

Situé dans une zone très fréquentée du sud de Mogaishu, l'hôtel Naso Hablod est souvent utilisé par des personnalités politiques et des touristes.

Selon les informations, un kamikaze a fait exploser une voiture bourrée d'explosifs devant le portail d'entrée de l'hôtel Naso Hablod, peu avant l'Iftar, la fin du jeune du Ramadan.

Des assaillants ont aussi pénétré dans l'enceinte de l'hôtel, tirant à tout va et laissant derrière eux une scène de chaos et de désolation.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie a fait part de sa consternation face à une attaque aussi odieuse qui a notamment tué le Ministre d'État de la Somalie pour l'environnement, Buri Mohamed Hamza.

Michael Keating a indiqué que ce dernier était un fervent défenseur de l'environnement de la Somalie qui ne cessait de lutter contre sa dégradation.

Parmi les victimes, on dénombre aussi des clients et des gardes de sécurité de l'hôtel et des passants.

Pour Michael Keating, cet attentat est une tactique désespérée qui démontre une fois de plus le mépris d'Al-Shabaab pour les efforts déployés pour atteindre la paix, et pour la vie des Somaliens, ainsi que leur incapacité à participer aux efforts politiques.

L'attaque de dimanche est survenue trois semaines après l'attentat contre l'hôtel Ambassador qui avait fait 11 morts.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...