Ouverture du premier Sommet des Chefs de police de l'ONU

Écouter /

Les participants au premier Sommet des Chefs de police de l’ONU Photo ONU/Kim Haughton

Au Siège le tout premier Sommet des Chefs de police de l'ONU s'est ouvert ce vendredi avec pour objectif de tracer la voie pour l'avenir de l'UNPOL, cette force de police déployée dans les pays post-conflit, et qui est passé de 2400 personnes en 1999 à près de 13 500 aujourd'hui.

A cette occasion, le Secrétaire général adjoint aux opérations du maintien de la paix a souligné que la présence de cette force contribue à signaler un retour à la normale, et aide à jeter les bases d'une paix durable dans les sociétés qui ont été déchirées par les conflits.

Devant un parterre de plus de 100 Chefs de police nationale, Hervé Ladsous a indiqué que l'ONU a besoin de recruter davantage de policiers qualifiés, notamment des femmes. Il a aussi argué que lorsqu'ils servent les intérêts de l'ONU, les policiers servent aussi les intérêts de leur propre pays.

« La police des Nations Unies, c'est un investissement raisonnable et un investissement qui rapporte, » a-t-il souligné.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...