Mali: le Secrétaire général appelle à la mise en oeuvre rapide de l’Accord de paix

Écouter /

Un graffiti sur un bâtiment à Kidal, dans le nord du Mali (2014). Photo: ONU/Marco Dormino

A l’occasion du premier anniversaire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, le Secrétaire général de l’ONU s’est félicité de l’engagement renouvelé en faveur de la paix du Président malien, Ibrahim Boubakar Keita, et de son gouvernement.

Ban Ki-moon a noté avec satisfaction la décision du Président de nommer Mahamadou Diagouraga comme son Haut Représentant pour le suivi de la mise en œuvre de l’Accord de paix.

Il a aussi salué la signature par le gouvernement et les groupes armés signataires du Protocole d’entente sur les autorités intérimaires et d’autres arrangements connexes, considérant que ces mesures constituent une importante avancée.

Le Secrétaire général a formulé l’espoir que l’ensemble des parties signataires assureront la mise en œuvre rapide et intégrale de l’Accord, avec à l’esprit les nombreux défis qui subsistent.

La semaine dernière, lors d’une réunion du Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif, avait dénoncé la lenteur de la mise en œuvre de l’accord de paix qui, a-t-il averti, est en train de compromettre tout le processus, notamment la mise en place des patrouilles mixtes et qu'il avait jugé difficilement compréhensible.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...