L'ONU s'inquiète de l'augmentation des attaques de la LRA en RCA

Écouter /

Abdoulaye Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique central, lors de son arrive au Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale a signalé, mercredi matin, devant le Conseil de sécurité, que l'Armée de résistance du Seigneur serait en train de multiplier ses attaques en République centrafricaine.

Selon Abdoulaye Bathily, la LRA élargirait ses opérations dans des zones qui avaient auparavant connu peu ou pas de mouvement de la LRA.

« La LRA semble à présent s'écarter de ce qui avait été pendant longtemps une posture discrète, en lançant des attaques contre des zones plus peuplées et moins isolées et en kidnappant et en gardant davantage d'enfants », a-t-il indiqué.

Le Représentant spécial a aussi fait part des préoccupation de l'ONU au sujet de l'impact d'un retrait potentiel de l'Ouganda de la situation sécurité de l'est de la RCA, et a appelé l'ensemble des parties, notamment les Gouvernement de l'Ouganda et de la RCA à veiller à ce que le départ potentiel de l'Ouganda se fasse d'une manière ordonnée et coordonnée.

Dans son intervention, Abdoulaye Bathily a par ailleurs signalé qu'en dépit des efforts collectifs des pays du Bassin du Lac Tchad, le lancement d'opérations précises contre Boko Haram est souvent compromis de par la présence de membres du groupe djihadiste parmi la population locale. Il a appelé la communauté internationale à continuer d'appuyer la région, le groupe terroriste représentant à ses yeux une grave menace pour la stabilité régionale.

(Extrait sonore : Abdoulaye Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...