L'ONU appelle l'Éthiopie et l'Érythrée à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite) rencontre le Premier ministre d'Ethiopie, Hailemariam Dessalegn, à Bruxelles. Photo ONU/Rick Bajornas

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit mercredi inquiet des informations faisant état d’affrontements les 12 et 13 juin 2016 à la frontière entre l’Éthiopie et l’Érythrée et appelé les deux pays à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a discuté de cette question lors d’une rencontre bilatérale avec le Premier ministre d’Ethiopie, Hailemariam Desalegn, à Bruxelles, en Belgique, a précisé son porte-parole dans une déclaration à la presse.

De son côté, le Vice-Secrétaire général de l’ONU, Jan Eliasson, a eu une conversation téléphonique avec le Ministre des affaires étrangères de l’Érythrée, a-t-il ajouté.

MM. Ban et Eliasson « ont exhorté les deux gouvernements à faire preuve d’un maximum de retenue et à s’abstenir de tout acte ou déclaration qui pourrait aggraver la situation. Ils ont également appelé les deux gouvernements à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques, y compris en garantissant la mise en œuvre complète de l’accord de paix signé en 2000 », a encore dit le porte-parole.

« L’Organisation des Nations Unies reste disponible pour aider les deux pays à cet égard», a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...