L'ONU appelle à redoubler d'efforts pour éliminer toutes formes de maltraitance des personnes âgées

Écouter /

Une femme âgée dans un village népalais. Photo ONU/John Isaac

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a invité mercredi les Etats membres et la société civile à faire preuve d’une plus grande détermination et à redoubler d’efforts pour éliminer toutes formes de violence et de mauvais traitements contre les personnes âgées.

« Le Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté l’an dernier, vise à éliminer la pauvreté et à construire un monde plus durable au cours des 15 prochaines années. Il est essentiel de mettre un terme à la privation de soins, aux mauvais traitements et à la violence à l’encontre de personnes âgées si nous voulons atteindre les 17 objectifs de développement durable et honorer l’engagement qui a été pris de ne laisser personne de côté », a déclaré M. Ban dans une déclaration à la presse.

Entre 1995 et 2025, le nombre des plus de 60 ans dans le monde devrait au moins doubler, passant de 542 millions à quelque 1,2 milliard. On estime entre 4 et 6% le pourcentage des personnes âgées qui ont connu une forme ou une autre de maltraitance à domicile.

La maltraitance des personnes âgées peut entraîner de graves traumatismes physiques et avoir des conséquences psychologiques à long terme. Il s’agit d’un problème qui risque de s’accroître compte tenu du vieillissement rapide de la population dans de nombreux pays.

Victimes de discrimination liée à l’âge et au sexe, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes. Elles subissent souvent de mauvais traitements après avoir dû, toute leur vie, faire face à la discrimination, à la violence et à l’oppression.

« Je suis particulièrement préoccupé par les rapports de plus en plus nombreux indiquant que des femmes âgées sont accusées de sorcellerie et font l’objet de mauvais traitements de la part des membres de leur propre famille et de leur entourage », a dit le Secrétaire général.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...