Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix présente des mesures concrètes pour trouver une solution au conflit israélo-palestinien

Écouter /

Nickolay Mladenov, Coordonateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient a présenté, jeudi, devant le Conseil de sécurité, le dernier rapport du Quatuor qui contient une série de mesures concrètes pour trouver une solution au conflit israélo-palestinien.

Devant les Quinze, Nickolay Mladenov a souligné que la poursuite de la violence et de la construction de colonies de peuplement, ainsi que la situation à Gaza et le manque de contrôle de l'Autorité palestinienne sur cette zone sont les trois facteurs qui sapent le plus gravement les perspectives de paix. Aussi le Coordonnateur spécial a appelé les deux parties à mettre un terme à la violence et à son incitation et plus particulièrement Israël à mettre en œuvre des politiques positives dans la zone C.

« On ne peut pas faire disparaitre la frustration palestinienne par un simple souhait. On ne peut pas la vaincre par des mesures sécuritaires agressives, des arrestations ou la destruction punitive d'habitations », a souligné le Coordonnateur spécial qui a dénoncé les propos de ministres israéliens qui rejettent ouvertement la notion même d'un état palestinien ou qui réclament l'annexion complète de la Zone C.

Nickolay Mldenov a aussi averti que la violence et la terreur, alimentée par le ressentiment, ne feront pas non plus aboutir un État palestinien.

« Un avenir pacifique pour les deux peuples ne peut pas voir le jour sur le dos de déclarations qui glorifient la terreur ou qui justifient des meurtres. Le respect mutuel ne peut pas voir le jour suite à des attaques à l'arme blanche, à des fusillades ou à des percussions de voitures », a-t-il affirmé.

Nickolay Mladenov a par ailleurs soutenu que des progrès peuvent être faits dans les domaines du logement, de l'agriculture, de l'eau et des communications tout en respectant les besoins sécuritaires légitimes d'Israël.

(Extrait sonore : Nickolay Mladenov, Coordonnateur spécial du processus de paix au Moyen-Orient)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...