Iraq: l’ONU dénonce les attentats de Bagdad et s’inquiète de la crise humanitaire à Falloujah

Écouter /

Une femme et son bébé de 17 jours,  dans un camp de déplacés après avoir fui Falloujah (8 juin 2016). Photo: © UNICEF/UN021462/Mgemezulu

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq a fermement condamné les attaques terroristes qui ont pris pour cible, ce jeudi, le district al-Jadida à Bagdad ainsi que la zone de Taji au nord de la capitale.

Jan Kubis a dénoncé des attentats à la bombe odieux commis en plein mois du Ramadan et a affirmé qu'on ne peut laisser les terroristes de Daesh gagner. Il a jugé impératif que tous les Iraquiens, quelles que soit leur affiliation et leurs origines, s'unissent pour condamner des actes aussi lâches.

L'ONU est également extrêmement préoccupée par la crise humanitaire qui se déroule à Fallujah, en raison de l’intensification récente des combats entre l’armée iraquienne et Daech à Falloujah.

Plus de 20.000 personnes ont réussi à fuir la ville et ses environs depuis le 22 mai dernier. La Coordonnatrice de l’action humanitaire de l’ONU en Iraq, a pu se rendre jeudi à Ameriyat al-Falloujah où elle a pu rencontrer certains des déplacés. Lise Grande a indiqué que beaucoup ont marché pendant plusieurs jours avant de pouvoir se mettre à l’abri ; ils se sont faits tirer dessus, des gens qui essayaient de traverser la rivière se sont noyés et des milliers de personnes sont toujours prises au piège dans le centre-ville de Falloujah.

Une opération humanitaire de grande envergure est actuellement en cours pour soutenir les personnes déplacées de Falloujah. Des milliers de kits familiaux contenant de la nourriture, de l’eau et des produits d’hygiène ont pu être distribué dans les districts de Falloujah et d’Abou Ghraib. Des centres de soins ont été établis dans les camps de déplacés et des milliers de tentes ont été livrées.

L'ONU s'inquiète toutefois que sur les 861 millions de dollars réclamés pour porter secours à 7,3 millions d’Iraquiens vulnérables dans l'ensemble du pays, seul 265 millions de dollars, soit 31% du total, ont été reçu à ce jour.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...