Iraq: deux ans après la prise de Mossoul par Daesh, la situation des déplacés demeure précaire

Écouter /

Des enfants déplacés de Mossoul jouent devant leur abris dans le camp de Baharka près d’Erbil. Photo: © UNHCR/Cengiz Yar

Deux ans après la prise de Mossoul par Daesh, un demi-million d'Iraquiens demeurent déplacés.

Selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés, depuis le lancement, fin mars, de l'offensive militaire des Forces de sécurité iraquiennes, plus de 14 000 Iraquiens ont en outre pris la fuite, et depuis le mois d'avril, près de 6 700 habitants de Mossoul se sont réfugiés en Syrie, ce qui illustre à quel point leur situation est désespérée.

A l'échelle nationale, plus de 3,3 millions de personnes ont été déplacées en Iraq, soit 10% de la population.

William Spindler, porte-parole du HCR, explique que la plupart des déplacés sont dans situation humanitaire et économique précaire, dont les répercussions se font particulièrement ressentir sur les jeunes filles, dont certaines sont mariées, souvent très jeunes.

(Interview : William Spindler, porte-parole du HCR. Propos recueillis par Alpha Diallo)

 

 

Interview intégrale avec William Spindler, porte-parole du HCR Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...