Iraq: un enfant sur cinq court un grand risque de mourir ou d’être blessé

Écouter /

Muhammed Abdel Latif, 17 ans, assis près d’une photo de son frère Muhanad, 10 ans, tué le 25 mars 2016 lors d’un attentat suicide dans le stade d’Al-Shuhadaa dans la villle d’Iskandariya en Iraq. Photo: © UNICEF/UNI204077/Khuzaie

En Iraq, 3,6 millions d'enfants, soit un enfant sur cinq, courent un grand risque de mort, de blessures, d'être victime de violence sexuelle ou d'être recruté par des groupes armés. C'est ce qu'indique un rapport de l'UNICEF publié jeudi qui indique aussi que le nombre d'enfants faisant face à de tels dangers a augmenté de 1,3 million ces 18 derniers mois.

En outre, 3,5 millions d'enfants ne sont pas scolarisés et cinquante enfants sont recrutés chaque mois par des groupes armés. En tout, un tiers des enfants iraquiens ont besoin d'une aide humanitaire dans un pays qui subit toujours l'impact de décennies de conflit, d'insécurité et de négligence.

Le Représentant de l'UNICEF en Iraq, Peter Hawkins avertit notamment que l'on risque à présent de perdre toute une génération.

(Extrait sonore : Peter Hawkins, Représentant de l'UNICEF en Iraq)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...