Guinée : l'OMS déclare la fin de l'épidémie Ebola

Écouter /

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la fin de l'épidémie Ebola en Guinée. Conakry entre désormais dans une phase de «surveillance soutenue», selon l'Agence onusienne basée à Genève. Partie en décembre 2013 du sud de ce pays, la fièvre hémorragique en Afrique de l'Ouest a fait officiellement plus de 11.300 morts, essentiellement en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria.

 

C'est en Guinée qu'était née la dernière épidémie de virus Ebola, à la fin de l'année 2013, avant de se propager en Afrique de l'Ouest. Et ce mercredi 1er juin, Conakry a une nouvelle fois officialisé ses quarante-deux jours sans nouvelle contamination. Il est donc déclaré exempt de transmission du virus Ebola.

Il faut juste rappeler que pendant le dernier épisode d'Ebola en Guinée, 7 cas confirmés et 3 autres probables ont été enregistrés entre le 17 mars et le 6 avril dernier. En outre, 3 cas confirmés – une femme et ses deux enfants ayant voyagé de Macenta en Guinée à Monrovia au Liberia, ont été enregistrés au début du mois d'avril.

Restent toujours un mystère et des questions pour les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, la source exacte de l'infection de ce dernier épisode n'a pas été déterminée mais d'après l'OMS elle semble « vraisemblablement » liée à une exposition aux liquides corporels infectés d'un survivant.

Mais l'OMS a d'ores et déjà prévenu que de nouveaux cas pouvaient surgir dans le pays. « Nous devons continuer à être vigilants pour nous assurer que nous détectons rapidement les nouveaux cas », a affirmé le Dr Abou Beckr Gaye, Représentant de l'OMS en Guinée.  C'est la raison pour laquelle, la Guinée entre maintenant dans une phase dite de «surveillance soutenue» de trois mois.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...