Darfour : la Procureur de la CPI appelle le Conseil de sécurité à agir

Écouter /

Fatou Bensouda, Procureur de la Cour pénale internationale, lors de son intervention au Conseil de sécurité. Photo: ONU/Loey Felipe

La Procureur de la Cour pénal internationale a appelé ce matin le Conseil de sécurité à adopter une approche structurée et à dialoguer avec son bureau pour trouver une issue au problème du non-respect par le Soudan de ses obligations internationales liées à la situation au Darfour.

Devant les Quinze, Fatou Bensouda a rappelé que le CPI a émis deux mandats d'arrêt à l'encontre du Président du Soudan et qu'en dépit de l'adoption, il y a onze ans de la résolution 1593, qui référait la situation au Darfour à la CPI, de graves crimes continuent d'être perpétrés dans la région.

Elle a aussi fustigé le « silence marqué » du Conseil de sécurité lui-même face au non-respect de ses propres résolutions, et ce en dépit des appels répétés de son bureau à l'action.

« Quel message envoyons-nous aux criminels potentiels si ceux contre qui des mandats d'arrêts internationaux ont été émis pour les crimes les plus graves peuvent voyager en toute liberté et sans aucunes répercussions pour ceux qui facilitent ou pire encore, maintiennent des suspects de crimes atroces dans leur entourage ? » a notamment lancé la Procureur qui a aussi constaté que l'absence de répercussions a enhardi certains états qui expriment ouvertement et fièrement leur manque de respect envers l'autorité du Conseil.

(Extrait sonore : Fatou Bensouda, Procureur de la Cour pénale internationale)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...